La cave aux sculptures

Présentation :

La Cave aux sculptures

en quelques mots…

 

La Caverne Sculptée de Dénezé-sous-Doué, oeuvre unique en Occident, est située à 30 kilomètres d'Angers, en plein coeur d'un site troglodytique important.

L'origine de ces sculptures est entourée d'un véritable "mystère"…

Un long mais passionnant travail de fourmi est en chantier pour reconstituer le puzzle historique. La recherche est menée avant tout dans la cave, par l'analyse directe des sculptures, des dates, des fours, du puits ou des graffitis, mais également en archives.

Toutefois, si certains éléments de la cave peuvent être datés, cela n'implique pas nécessairement la date de la création des sculptures.

Les archives n'ont pas encore livré suffisamment d'indices pour nous permettre d'affirmer de façon irréfutable que les sculptures sont contemporaines du XVIème, du XVIIème ou du XVIIIème siècle… Doucement mais sûrement, l'enquète quasi-policière progresse…

(Re)découverte en 1956, classée à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques en 1969, elle est devenue en 1973 la propriété de la commune qui l'a depuis ouverte au public.

Néanmoins, un grave problème se pose: celui de la conservation même des sculptures. En effet, de multiples altérations attaquent aujourd'hui la roche, faisant peu à peu disparaître les sculptures. Résultant d'une action combinée d'origine chimique, physique et micro-biologique, les causes sont bien identifiées: eaux de ruissellement et d'infiltration, remontées capillaires, phénomènes d'évaporation et de condensation (cycle de l'eau), phénomènes de dissolution et de cristallisation (cycle des sels), pont thermique assuré par le plafond, alternances froid/chaud (cycle journalier et saisonnier), activités photosynthétiques.

Face à ce constat, des solutions technologiques ont été imaginée. En attendant, le bon sens permet déjà de ralentir la désagrégation (par une aération correcte, entre autre).

Toute la zone sculptée a été aménagée afin de mettre en relief la statuaire. Des bancs et gradins permettent aux visiteurs de s'asseoir durant la visite commentée, tout en admirant l'infini variété des figures. A l'heure actuelle, 234 personnages ou morceaux de personnage ornent la caverne, mais des centaines de fragments détachés des parois restent à restaurer, et d'autres salles sculptées sont certainement encore enfouies sous les remblais.

 

Les personnages taillés en ronde bosse, s'enchevêtrent en une gigantesque bande dessinée sculptée. Figures grimaçantes et visages angéliques, costumes somptueux et corps dénudés, géants difformes et chétives créatures s'entremêlent sans soucis de proportions, en une frise caricaturale et truculente.

Actions Caverne. Chez Gaëlle Chardon, "La Roche" 49350 St Georges des sept voies.